Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • : This blog allows one to obtain and share information about dry stone. It is written in the form of a notebook of a landscape gardener and shows my projects (walls, retaining walls, calades, stairs) as well as my landscaping work.
  • Contact

7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:36


Le fruit

éboulement dans un mur de galet sec

éboulement dans un mur de galet sec

Notre parti pris de construction en pierre sèche tient à l’application de quatre règles lors de la pose de chaque pierre individuellement, ces règles concernent l’utilisation du poids et permettent de placer les pierres dans l’ensemble d’un mur. Vous en trouverez le développement sur cet article.

Avec l’assise, le croisement et le blocage, le pendage et le fruit est une de ces règles.

Le fruit est en fait le résultat de la pose d’une pierre avec du pendage.


Le pendage est l’angle donné à l’assise de la pierre par rapport à l’horizontale. C’est cet angle par rapport à l’horizontale qui entraine la plupard du temps l’angle par rapport à la verticale du parement du mur, que l’on nomme le fruit.

fruit et pendage

fruit et pendage

Poser les pierres selon la règle du pendage/fruit a trois effets :


1/ déporter le poids de la pierre vers l’intérieur du mur, ce qui renforce la solidité de tout l’ouvrage.

Le pendage déporte le centre de gravité de la pierre vers l'intérieur du mur

Le pendage déporte le centre de gravité de la pierre vers l'intérieur du mur


2/ optimiser l’impossibilité de renversement des pierres maçonnées en parement.

Le pendage évite le renversement du mur

Le pendage évite le renversement du mur

3/transformer les forces de poussée latérales qui s’exercent sur la pierre en forces verticales.

Le pendage positionne la pierre pour recevoir la résultante de la pousée des sols

Le pendage positionne la pierre pour recevoir la résultante de la pousée des sols

 

Le fruit des murs en pierre sèche est généralement un angle d’environ  5 à 7°.

Il se décide lors de la fouille des fondations, dont l’assise est creusée afin de faire le même angle par rapport à l’horizontale.

Il se poursuit lors de la pose de chaque rangée de pierre.


En parement  des piquets vont guider le maçon pour garder le bon alignement.

 Planter un piquet avec du fruit

Planter un piquet avec du fruit

A ce niveau-là un truc très simple vous permettra de planter vos piquets pour obtenir le bon angle : tenez-vous droit, le piquet tenu à bout de bras dont le coude pose sur la hanche et le bas du piquet au bout de votre pied, avec l’autre main enfoncer le piquet (cf. photo) vous obtenez alors un angle d’environ 5-7°.

 

 

________________________________________________________________________

 

 

Le fruit

La restauration d’un mur à Meyrargues (13) nous a permis de travailler avec un fruit beaucoup plus important, notre calcul indique du 20°:

  

Le piquet indique la verticale

Le piquet indique la verticale

Par rapport à la verticale du piquet 20°       

le piquet indique ce que serait un fruit de 7 degrés

le piquet indique ce que serait un fruit de 7 degrés

Piquet indiquant un angle de 7° rapport à la verticale

 

La raison de ce fruit « exagéré » est en fait une adaptation à la pierre locale.

Il s’agit de galets, la plupart d’entre eux sont de taille très moyenne, environ 15cm d’envergure, les pierres locales ne sont donc en moyenne pas suffisamment longues pour créer une maçonnerie de pierres en boutisse.

Les galets sont lissés par l’usure de l’eau leur surface est glissante et ils n’ont pas d’adhérence, ils ne s'engrennent pas, ils n’ont pas non plus d’angles bien marqués. Ce qui a pour effet de leur permettre de glisser dès qu’ils ne sont pas bloqués, contrairement à une pierre classique à la surface rugueuse qui adhère par simple contact.

Ces deux qualités de la pierre locale ne permettaient pas une maçonnerie optimale et pérenne dans les règles « classiques ».


Les maçons qui ont construit sur ce terroir ont trouvé la parade et ont adapté leur technique à ces défauts de la pierre disponible localement. Ils ont augmenté l’angle du pendage des pierres posées.

 

Le fruit

Mur fini de face

Le fruit

 

Fruit du mur

 

 

Article publié le 7 février 2014

 

Retour au sommaire

Partager cet article

Repost 0
Published by L. G.
commenter cet article

commentaires

Donat 10/02/2014 10:05

Bonjour
Je comprends bien votre explication, mais le fait d'incliner les pierres comme ça vers l'arrière doit favoriser l'entrée de la pluie dans le mur. Ne risque-t-on pas d'autres désordres ensuite à cause de ça ?
Cordialement,

L.G. 10/02/2014 10:11

Nous sommes dans une logique pierre sèche, Donat. Le mur est drainant, il ne craint pas l'eau dans le sens ou il ne peut la stocker.
De plus les galets sont par définition des pierres très résistantes au gel et aux éléments, ils ont déjà fait leur preuves lors de leur séjour en fond de rivière.

remo 10/02/2014 08:06

Merci!
Tres interessant...

Lionel 09/02/2014 17:10

Bonjour,
Pour avoir toujours eu la chance de trouver de belles pierres.., et avoir toujours pu caler, claver, rajouter les calons qui vont bien ;),... je vous tire mon chapeau pour ce bel ouvrage !
Les pierres du drain sont elles aussi des galets ?
Géotextile ?
Merci pour ce partage,
Cldt,
LVH

L.G. 09/02/2014 17:52

Merci Lionnel pour le com, en effet, le mur entier est en galet, maçonnerie et drain, le sol à l'arrière était très stable et n'avait pas coulé , nous n'avons donc pas utilisé de geotextile.