Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • : This blog allows one to obtain and share information about dry stone. It is written in the form of a notebook of a landscape gardener and shows my projects (walls, retaining walls, calades, stairs) as well as my landscaping work.
  • Contact

16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 17:17

 

apie-P1010796.JPG

La pierre sèche a beaucoup été utilisée pour aménager des espaces destinés à recevoir les ruches. On les nomme « apiés ».

Un mur en pierre sèche a la qualité d’emmagasiner la chaleur du soleil, de rendre ainsi les nuits moins froides, de protéger du vent, voire de la pluie. Ces qualités en ont fait un incontournable des apiculteurs.

ruches-en-ecorce-de-liege-P1010509.JPG

Ruches traditionnelles en écorce de chêne liège à la maison de la nature des quatre frères au Beausset (83)

Les ruches étaient traditionnellement souvent composées d’un tronc d’arbre, les techniques de construction de leur aménagement en pierre sèche étaient adaptées et correspondaient souvent à des niches insérées dans les murs.

apié-goult-conservatoire-des-terrasses-DSCN9414

Mur-apié au conservatoire des terrasses à Goult (84)

Aujourd’hui la récolte du miel se fait par le haut de la ruche, et il faut de l'espace pour permettre l'empillement des hausses. La plupart des aménagements traditionnels ne sont plus adaptés aux ruches modernes, car il est difficile de couvrir l’espace destiné à recevoir la ruche.

 

 


 

Ce chantier à Marseille a été l’occasion d’imaginer un apié destiné à accueillir des ruches actuelles.

 

terrassement-apie-P1000429.JPG

Terrassement de l'espace destiné à l'apié

terrassement-apie-P1010421.JPG

Vu de dessus, le futur mur et l'espace de l'apié dessinés par le mètre jaune

Les dimensions de l'apié sont déterminées par la taille des ruches, mais aussi pour laisser la possibilité d'un accès latéral. Le terrassement prend en compte ces dimensions et leur ajoute la profondeur du mur. Le mètre jaune indique où passera le parement du mur. L'apié est prévu pour abriter deux ruches.

Le reste du travail consiste à construire les murs, de la pure routine de maçonnerie à pierres sèches.

construction-murs-de-l-apie-P1000449.JPG

 

construction-murs-de-l-apie-P1010554.JPG

 

reterrassement-apie-P1010578.JPG

 

apie-termine-P1000456.JPG

C'est fini    

apie-termine-P1010766.JPG

      Une première ruche emménage

apie-termine-P1010774.JPG

 

apie-dans-le-terrain-P1010865.JPG

L'apié dans l'aménagement pierre sèche du terrain

 

 

Pour ceux intéressés par le sujet je conseille ces deux livres et le site du CERAV http://pierreseche.com où vous trouverez une documentation fouillée:

Les ruchers dans les murs, les cahiers de salagon 5, actes de la table ronde organisée par le conservatoire de Salagon (04) en mars 2011, ISBN 2-906162-59-0

Bâtir pour les abeilles, actes des rencontres de St Faust (64) en novembre 1998, ISBN 2-9514547-0-8

Ainsi qu'un petit blog sympa http://abeillenoire.blogspot.com.es/

à lire sur le sujet 

http://www.encyclopedie-universelle.com/abeille1/abeille-histoire-hommes-civilisations-ruchers1c.html 

http://www.apistoria.org/Pages/Association/Association.htm

 

Retour au sommaire

Article publié le 16 XII 11

Partager cet article

Repost 0
Published by L. G. - dans Pratique
commenter cet article

commentaires

L. G. 16/12/2011 23:24


reste à trouver l'emplacement bien vers le sud

DiDius 16/12/2011 20:10


j'ai les ruches, j'ai les pierres...y'a plus qu'à !