Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • : This blog allows one to obtain and share information about dry stone. It is written in the form of a notebook of a landscape gardener and shows my projects (walls, retaining walls, calades, stairs) as well as my landscaping work.
  • Contact

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 17:42

Lits et délits

sediments-a-l-origine-des-pierres.JPGSédiments à l'origine des pierres

Les pierres sédimentaires sont issues d'un empilement de sédiments déposés les uns sur les autres, couche après couche, au cours du temps.

Ces couches font encore partie de leur constitution, elles restent hétérogènes quoique réunies pour former une même pierre.

Cette hétérogénéité peut être mise en évidence de façon mécanique, en tapant sur la pierre, celle-ci se fissure alors exactement entre deux couches.

Elle peut aussi apparaître sous l’effet des intempéries, humidité et gel.

On dit que la pierre se délite.

deliter-une-pierre-de-facon-mecanique-1.JPG  Déliter une pierre tapant perpendiculairement à son lit

deliter-une-pierre-de-facon-mecanique-2.JPG

 

deliter-une-pierre-de-facon-mecanique-3.JPG

Cet empilement de sédiment a été réalisé selon les lois de la gravité, la pierre que vous avez dans les mains pour bâtir garde la mémoire de ce processus.

Le respecter est l'un des facteurs qu'il faut prendre en compte lorsque l'on construit avec de telles pierres.

Tournez la pierre dans vos mains, vous pouvez la maintenir dans l'axe où elle se trouvait lors de sa fabrication, ou la placer perpendiculairement à cet axe.

pierre-dans-son-lit.JPG

Pierre dans son lit

pierre-en-delit.JPG

Pierre en délit, on voit sur la photo les states de sédimentation

Lorsque l'on retrouve l'assise initiale de la pierre, il est dit que l'on pose la pierre dans son lit.

Lorsqu'on lui donne un angle accentué par rapport à cette assise, il est dit que l'on place la pierre en délit.

Un mur en pierre sèche est constitué de pierres posées les unes sur les autres. Le construire nécessite de respecter plusieurs règles dont celle de la répartition du poids. Sur chaque pierre repose le poids des pierres placées sur les assises supérieures, chaque pierre repose elle-même sur les pierres des assises inférieures.

En pierre sèche le poids est en quelque sorte utilisé à la place du liant et bloque les pierres entre elles. C'est le seul mortier et tout l’art de construire en pierres sèche consiste à dompter la force qu’il exerce.

Sur chaque pierre d'un mur s'exerce une très forte pression verticale due au poids des autres pierres, si celle-ci vient à faillir c'est tout le mur qui menace de s'effondrer.

Les pierres sédimentaires ont la particularité de supporter le poids des montagnes tant qu'elles le reçoivent perpendiculairement à l'axe de leur lit. Elles ont par contre le défaut de se déliter lorsque ce même poids s’exerce dans l’axe des lits.

II est donc nécessaire de construire en pierre sèche en respectant scrupuleusement cette particularité des pierres sédimentaires.

Elles doivent toujours être bâties dans leur lit.

pierres-gelives-dans-leur-lit-1.JPG

 Ce mur est constitué de pierres gélives posées dans leur lit, il reste en fonction sans grands désordres grace au poids qui maintient chaque pierres à sa place une fois délitées par le gel et les intempéries.

pierre-gelive-en-delit.JPG

Une pierre posée en délit a gelé. Le poids du mur a entrainé un affaissement à son niveau.

Cette particularité permet, en pierre sèche, d’utiliser des pierres relativement gélives. En effet, lorsque celles-ci se délitent sous l’effet du gel, les pierres fissurées continuent à recevoir le poids du mur, ce qui les maintient morcelées dans la maçonnerie. Chaque morceau réagissant comme l’aurait fait une pierre que vous auriez maçonnée.

 Comme pour toute règle il y a des exceptions, la plus notoire concerne la maçonnerie clavée, (dont vous pouvez voir un exemple sur cet article http://pierreseche.over-blog.com/article-5426455.html ). Les pierres sont alors systématiquement placées en délit. Ceci pour prendre en compte le fait que la force qui s’exerce sur la pierre est alors latérale et non plus verticale. Placer alors la pierre en délit est nécessaire pour que la force qui s’exerce sur elle soit perpendiculaire à l’axe des lits.

 

 

Article mis en ligne le : 10-11-10

Article mis à jour le :

Retour au sommaire

Partager cet article

Repost 0
Published by L. G. - dans Pratique
commenter cet article

commentaires