Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
  • : This blog allows one to obtain and share information about dry stone. It is written in the form of a notebook of a landscape gardener and shows my projects (walls, retaining walls, calades, stairs) as well as my landscaping work.
  • Contact

28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 13:43

 Petite histoire imaginaire de la pierre sèche

Voûte « naturelle » en pierre à Pontarlier (Doubs).

Le cycle des pierres

A l’origine des pierres, il y a des masses de matière, des magmas, des lits de sédiments, des concrétions, oubliés du temps, endormis à des profondeurs variables. Ils sont conservés dans un devenir ralenti car plus ou moins protégés des accidents, du contact d’autres éléments ...

 

Le processus est hors de l’échelle humaine, aussi bien dans la dimension spatiale que temporelle. Hors d’échelle elle l’est également dans l’infiniment petit. En effet le moindre accident, même microscopique lors de la prise de la lave, ou d’un dépôt de matières traînées par le courant, laissera sa marque dans la structure, et le moment venu (si longtemps après), celle-ci en révèlera la mémoire et en aura gardé les informations.

 

Cette matière est le socle de tout paysage, le substrat sur lequel nous évoluons, si homogène et pourtant nulle part exactement le même. Des magmas divers et successifs formant aussi bien les montagnes, les plaines que les fonds marins.

 

Ces magmas devenus solides se déchirent, cassent, il s’en détache de petits ou gros bouts au gré des accidents survenus à la masse originelle. Aucun de ces bouts n’est le même lors de sa rupture. Aucun n’aura le même devenir le même chemin pour achever son cycle et réintégrer un nouveau magma. Il pourra être montagne, puis blocs, galets, poussières entraînées par le vent, dissoutes au passage de l’eau, broyées par la pression, re-cimentées dans une autre matière. 

Chaque structure se décline et se recombine ainsi sans arrêt.

Mur « naturel » à Ganagobie (Alpes-de-Haute-Provence).

Le même, poursuivi par un mur en pierre sèche maçonné par l’homme.

Le passage du magma aux pierres, un modèle pour construire
 

Il est un moment très intéressant dans cette évolution historique, c’est celui où le magma mis à nu, exposé à notre regard, a conservé son volume mais est déjà cisaillé, débité, morcelé, délité en de multiples parties, que l’on appelle « des pierres ».

Dans cet émiettement s’exprime toute l’histoire du magma, des particularités de sa genèse à celle des évènements qu’il a subi.

 Ancienne carrière de Baume-les-Dames (Doubs) pour visiter la carrière cliquez.

A ce moment, les pierres, bien que déjà individualisées, sont alors encore assemblées en une même structure. L’ensemble est déjà composé de pièces détachées mais garde la stabilité et la forme initiale.

 

C’est déjà en quelque sorte des murs.

 

« Mur-magma »  par l’architecte Claude-Nicolas Ledoux

à l’entrée des Salines Royales d’Arc-et-Sénans  (Doubs).

 

Il semble que l’homme a bâti à pierres sèches au moins depuis qu’il est "habilis".

On retrouve des fondations de murs en pierre sèche sur tous les continents et à tous les âges de l’humanité. (par exemple en Bretagne)

 

La source de ce geste (poser des pierres les unes sur les autres en équilibre stable) est peut être à rechercher dans l’observation de ces morceaux de magma fissurés.

 

Si tel est le cas, maçonner à pierres sèche (si on le fait sans débauche d’outils)  est de l’ordre du « geste archéologique ».

Réaliser le geste, pierre après pierre, c’est le réaliser dans les mêmes conditions et de la même façon que les premiers agriculteurs du néolithique.

 

Reconstitution d'un habitat néolithique, exposition archéologique,
aire d'autoroute de Caissargues, A51.

Au niveau du geste lui-même, peut-il être question d’évolution ?

En dehors de l’utilisation d’outils (par exemple un tracto-pelle pour réaliser un empierrement), quelle nouvelle découverte peut enrichir cette acte simple d’empiler des pierres afin de reproduire l’équilibre proposé par cet état originel du magma ?


Mur en pierre sèche sur roc à Ornans (Doubs).

Mur en pierre sèche sur roc clôturant une ancienne carrière à Taulignan (Drôme).

 

 

Publié le 7 VIII 08

Mis à jour :  13 VIII 08

 

Retour au sommaire

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L. G. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Chris 24/05/2009 09:46

Drôlement interessant tout ça !!!Merci pour cette page culturelle et pour cette photo naturelle du Jura ... Magnifique !!!Bonne journéeChris

L. G. 25/05/2009 09:40


merci de ton passage chris et bonne inspiration pour ton blogue


sherry 18/03/2009 20:07

ah enfin, moi qui suis une "chasseuse de pierres", enfin de pierres de la préhistoire, je comprend mieux pas mal de choses... jolie petite histoire... en Bretagne, nous avons de nombreux cairns construits de cette façon, le plus célèbre étant celui de Barnenez... ensuite il y a aussi des constructions plus récentes.. je m'y attèlerai un de ces jours à essayer de les repérer.. pour l'instant je joue les Obélix... et merci encore de nous faire profiter de ton professionnalisme...

L. G. 22/03/2009 21:06


De rien Sherry, cela me fait plaisir que tu réagisses à cet article. j'ai essayer d'y mettre tellement de choses dedans


FFA 08/08/2008 00:47

leurs silences ? - annimés , inscrits!!leur sensibilité ? - celle du moindre contact comme celle du plus intemporel ???leur beauté ?- celle que tu leur Rend... et nous offre à elles et toi : solides et fragiles remerciements si tu n'étais pas aussi Primitivement bosseur ... alors , sûr ! au lieude pedrologue !! tu serais poète.FA

didius 07/08/2008 16:51

Cette idée d'acte naturel, au plus près de la nature d'empiler des pierres dans la simplicité me fait penser à quelque chose de très zen...mais qui cache sûrement une autre réalité, une tâche rude, ardue...en tous cas, je ne regarderai plus les paysages de la même manière grâce à toi !Peux tu venir apporter ta pierre à mon dernier article qui suscite beaucoup de réaction suite à notre dernière conversation ;)_O//